12 décembre 2014

Eden



Voilà donc notre jardin, la ou les enfants s‘ébrouent la plupart du temps faute de structures d’accueil adaptées à leur âge pour occuper leurs journées dans Kinshasa. L’année passée ils étaient encore tout bébé et le fait de vivre en appartement ne nous a pas tellement dérangés mais après avoir soufflé leur première bougie, l’envie d’espace était palpable.

Le déménagement en juillet dernier dans l’une des villas d’Utex a donc été une petite révolution et il faut dire que notre jardin est superbe. Cerise sur la gâteau nous bénéficions aux cotes des fleurs et fruits tropicaux (bananes, noix de coco et maracujas), des jeux d’extérieur laissés par les précédents locataires (balançoire, trampoline), d’un potager un peu sauvage qui pour l’instant ne nous a donné qu’haricots verts et salades croquantes, et surtout d’un palais de poules pondeuses au rendement imperturbable de 5 œufs par jour. Y en a qui doivent se marrer à l’idée que je puisse avoir un poulailler, moi la citadine qui demandait fraichement débarquée de la région parisienne à mes copines normandes le nom des poules dans la ferme provoquant fous rires et hochements de tête !


 







 
 






1 commentaire:

  1. la cueillette des haricots verts toujours la mission d'Aziyadée !!

    RépondreSupprimer